Menu
Accueil
Pianos
Instruments
Partitions
Percussions
L'A.F.A.R.P
Education
Histoire
Lexique
Compositeurs
Instruments
Maîtres du piano
Art-pianos
Partenariat

 

 

 
 

A

Accord : 1) Combinaison simultanée de plusieurs notes, avec en général un minimum de trois notes. 2) Opération qui consiste à donner la juste intonation à toutes les cordes d'un même instrument, et à tous les instruments d'une même formation. En règle générale, l'intonation de base choisie comme référence de l'accord est le la du diapason.

Accord en Arpège : Accord dont le musicien fait résonner chaque note successivement, au lieu de les plaquer simultanément.

Acoustique :1) Ce terme permet de différencier un instrument non amplifié de sa version électrique - comme par exemple la guitare acoustique.2) Relatif au son. Dans ce sens, il a deux acceptions principales : d'une part l'acoustique est la science physique des sons ; de l'autre, l'acoustique caractèrise les propriétés sonores d'un lieu.

Arabesque : 1) Courte pièce pour piano, par exemple de Schumann ou de Debussy. 2) Ce mot fait également référence à u pas de danse de ballet. Dans une arabesque, le poids du corps repose sur une jambe, tandis que l'autre est en arrière. De même, l'un des bras est positionné vers l'avant alors que l'autre est tendu en arrière.

Arpège : (de l'italien, " à la façon d'une harpe") Accord dont les notes sont "étalées", c'est à dire jouées l'une après l'autre et non simultanément, en générale de la plus grave à la plus aïgue. L'arpège est une figure courante dans les pièces pour piano ou harpe.

B

Bacchanale : Danse rituelle, tumultueuse et bruyante, dans la terminologie moderne. décrit des scènes de débauche dans les ballets ou opéras, par exemple le premier acte de Tannhauser de Wagner.

Beat : (de l'anglais, littéralement "battement") Ce terme anglais du XVIIème siècle désigne aujourd'hui la pulsation rythmique d'une musique. On l'utilise en général dans le contexte de formations modernes ( jazz, blues, rock...).

Boîte à Musique : Instrument mécanique mu par des systèmes d'horlogerie, et actionné par un cylindre dont les picots font vibrer de petites anches métalliques.

Bouffe : Terme utilisé utrefois pour désigner un genre lyrique léger, comme dans l'expression "opéra bouffe".

C

Castrat : Nom donné aux chanteurs castrés avant la puberté qui conservaient ainsi une voix de soprano ou de contralto. Les castrats chantaient fréquemment dans les églises italiennes aux XVIIe et XVIIIe siècles. De nos jours, les partitions écrites à l'origine pour des castrats sont confiées à des sopranos.

Cavatine : Air d'opéra ou pièce instrumentale qui s'apparente à ce type d'aria très mélodieuse.

Célesta : Instrument de musique d'aspect similaire à un petit piano droit, dont les marteaux font résonner des tiges métalliques. Il possède un son proche de celui des cloches. Inventé au XIXe siècle en France, il a été utilisé par Tchaïkovski, entre autres, dans la Danse dela fée Dragée, de la suite Casse-Noisette tirée du ballet du même nom.

Cordophone : Instrument muni de cordes tendues entre deux points fixes, comme la cithare ou la harpe.

D

Danse : Façcon d'exprimer des émotions, par des mouvements. Il existe une très large diversité de styles, de formes et de techniques de danse. La danse est toujours accompagnée par de la musique ou par des sons.

Débuts : Premier récital d'un musicien donné en public.

Delizioso : (de l'italien "délicieux") Instruction donnée à un interprète pour lui indiquer de jouer avec douceur et sensualité. Cette indication apparaît surtout sur les partitions des cordes.

H

Hommage : Oeuvre écrite par un compositeur en hommage à un autre compositeur, et qui doit généralement beaucoup à ce dernier par son style ou son contenu.

Homophonie : Instruments ou voix qui possèdent la même sonorité, qui jouent une même mélodie ou qui obéissent à un même schéma rythmique. L'homophonie est l'inverse de la polyphonie, technique dans laquelle les diverses parties sont jouées ou chantées de manière indépendante.

Humoresque : Oeuvre instrumentale à caractère fantaisiste. Schumann a été le premier à utiliser ce terme pour une oeuvre. Dvorak et Grieg ont également composé des humoresques.

I

Idée fixe : Thème utilisé de façon répétée, avec ou sans variation, tout au long d'une composition. Berlioz a été le premier à se servir de cette expression pour décrire les répétitions dans sa Symphonie fantastique.

Idiophonie : Instrument dont les sons sont produits par la vibration du matériau qui le compose, sans adjonction d'éléments extérieurs, notamment de cordes ou d'une colonne d'air. Les percussions sont des instruments idiophones.

Idylle : Terme emprunté à la littérature et qui désigne une oeuvre ou un passage simple et paisible.

Impressionnisme : Terme emprunté au langage de la peinture ; décrit un style musical qui donne une impression "colorée" d'une émotion ou d'un évévenement. Debussy et Ravel sonnt les maîtres de l'impressionnisme en musique.

Improvisation : Musique jouée spontanément, parfois à partir d'un canevas d'accords et de mélodies. Liszt et Chopin étaient célèbres pour leurs improvisations. Cette technique est couramment utilisée denos jours dans le jazz.

In modo di : Terme italien signifiant " à la manière de ".

Instrument : Toute chose qui sert à produire de la musique. Les principales familles d'instruments de musique sont les bois, les cordes, les percussions et les claviers. La voix humaine n'est pas considérée comme un instrument de musique à proprement parler.

Intermède : Passage musical instrumental, chanté et dansé. fréquemment proposé dans les théâtres au moment de la Renaissance, il intervenait entre deux pièces courtes ou entre deux actes.

 

           
   
copyrights 2015 © symphonieantilles.com