Menu
Accueil
Pianos
Instruments
Partitions
Percussions
L'A.F.A.R.P
Education
Histoire
Lexique
Compositeurs
Instruments
Maîtres du piano
Art-pianos
Partenariat

 

 
 

La Guitare Classique : La guitare doit sa popularité à sa capacité d'adaptation. Elle a autant sa place comme soliste que comme instrument d'accompagnement. En outre, elle est facilement transportable et accessible aux débutants ou aux interprètes modestes.

Le Violon et l'Alto : Le violon est un instrument important de l'orchestre : il est l'un des rares à disposer d'une palette d'émotions aussi riche. Avec son cousin à la tonalité plu grave, l'alto, le violon est l'instrument principal de la musique de chambre.

De tous les violonistes qui ont traversé l'histoire de la musique, Niccolo Paganini est de loin le plus célèbre. Il utilisa la combinaison réclamant souvent des doigtés délicats, des croisements de doigts ou des extensions, rendues plus difficiles encore par la rapidité du tempo.

La Harpe : La harpe est l'un des instruments magiques de l'orchestre. Ses effets de glissando aérien lui permettent de survoler les autres instruments. Cette qualité presque irréelle a séduit les compositeurs traditionnels comme les musiciens expérimentaux.

Un certains nombres de grands harpistes européens ont été des femmes, dont la reine Marie-Antoinette. Dussek, Spohr, et Krumpholtz, trois compositeurs des XIII ème et XIXème siècles, ont contribué à enrichir le répertoire de la harpe. Tous trois étaient mariés à des harpistes professionnelles. L'anglais Elias Parish-Alvars est sans doute l'un des plus grands virtuoses. Ses innovations techniques lui ont valu l'admiration de Berlioz, de Liszt et de Mendelssohn. Plus récemment, le harpiste français naturalisé américain Carlos Salzedo, a fait entrer la harpe dans la musique du XXème siècle. L'espagnole Marisa Robles est l'une des harpistes les plus connues aujourd'hui.

Le Xylophone : La première apparition d'un xylophone au sein de l'orchestre remonte à 1874, date de la création de la Danse macabre de Saint-Saëns. Dans cette oeuvre, les cliquetis du xylophone mêlés aux pizzicati des cordes évoquent les chocs d'ossements.

 
                             
   
copyrights 2015© symphonieantilles.com