Menu
Accueil
Pianos
Instruments
Partitions
Percussions
L'A.F.A.R.P
Education
Histoire
Lexique
Compositeurs
Instruments
Maîtres du piano
Art-pianos
Partenariat

 

 

 
 

Wolfgang Amadeus Mozart : Il est sans doute le personnage le plus doué de toute l'histoire de la musique. Enfant prodige, il a débuté au clavecin dès l'âge de 4 ans, et il composa à 5 ans. il maîtrisait aussi bien le violon que l'alto. On connaît d'autres exemples de prodiges dans l'univers musical, mais aucun n'a égalé Mozart. Il alliait la maîtrise de la forme et du style à l'imagination la plus débordante, tout en produisant des chefs - d'oeuvres d'une beauté parfaite.

Ludwig Van Beethoven (1770-1827) : Aux yeux de beaucoup, Beethoven est le plus grand compositeur de tous les temps. Sa musique traduit la moindre émotion, de la passion à la tendresse, tout en étant techniquement irréprochable. Du début à la fin de sa période créative, Beethoven a fait évoluer ses idées et son style, de sorte que son oeuvre forme un pont entre les périodes classique et romantique. A partir de 30 ans environ, sa surdité ne fait qu'empirer et constitue pour lui un obstacle majeur.

Hector Berlioz (1803-1869) : Pendant sa jeunesse, ses amis le surnommaient "Hector le fou aux boucles flamboyantes". Pourvu d'une épaisse chevelure rousse, Berlioz était un être impulsif, hypersensible, plein d'énergie et d'idées nouvelles. Même s'il s'est assombri en vieillissant, son énergie et son caractère explosif n'ont jamais quitté sa musique. Plus d'un siècle après sa mort, son oeuvre n'a rien perdu de son pouvoir de surprise et de son attrait.

Johannes Brahms (1833-1897) : Dans sa jeunesse, Brahms composait surtout de la musique sérieuse. Adulte, après avoir découvert la légèreté de la vie à Viennes où ils'était installé, il s'adoucit et sa musique aussi. Avec l'âge, il semble se laisser envahir par une tristesse crépusculaire que l'on retrouve dans son oeuvre. Le public apprécie Brahms pour la force de sa pensée musicale, tempérée par les aspects romantique de sa personnalité. derrière sa façade austère, se dissimulent une certaine chaleur et de la tendresse. Ses dernières oeuvres dégagent une atmosphère sombre mais magnifique.

Georges Bizet (1838-1875) : Commme Mendelssohn et Mozart, le compositeur Georges Bizet a révélé ses dons musicaux très tôt. Mélodiste aussi inspiré que Schubert, il donnait du relief à ses oeuvres en les dotant d'harmonies poignantes et de rythmes enlevés. Il utilisait aussi une palette instrumentale très colorée. Qu'il s'agisse de sa bouillante symphonie en ut majeur, composée pendant sa jeunesse, ou d'un chef d'oeuvre de l'opéra comme Carmen, la musique de Bizet est captivante.

Leonard Bernstein (1918-1990) : Le compositeur américain Leonard Bernstein a fait preuve de beaucoup d'éclectisme tout au long de sa carrière. Il s'est inspiré de Malher et Stravinski, de ses compatriotes Georges Gershwin et Aaron Copland qu'il admirait, de la musique religieuse ou du jazz qu'il aimait profondément. Son oeuvre reflète ces influences variées, qui lui ont permis de devenir l'un des compositeurs les plus attachants et les plus spectaculaires du 20ème siècle.

 

 

                         
copyrights 2015 © symphonieantilles.com